Histoire des foires

d’hier à aujourd’hui

à l’origine

Dès le Ve siècle, on mentionne l’existence d’une foire à Troyes. En effet, la ville gallo-romaine d’Augustobona (nom de Troyes à cette époque) était située sur la célèbre voie romaine Agrippa, qui reliait Milan à Boulogne. Augustobona était une étape pour de nombreux voyageurs européens.

au moyen âge

Mais il fallut attendre les Comtes de Champagne pour que les foires connaissent leur renommée internationale aux XIIe et XIIIe siècles.
Ils favorisent la prospérité des échanges commerciaux et instituent le « conduit des foires » ainsi que la police des marchés, qui assure à la fois la sécurité des voyageurs, des commerçants, et la loyauté des opérations effectuées.
Les Foires de Champagne se tenaient dans les villes de Lagny-sur-Marne, Provins, Troyes (deux fois par an : la Foire Chaude de la St-Jean en juillet et la Foire Froide de la St-Rémi en novembre) et Bar-sur-Aube.
Ces Foires étaient le rendez-vous de tout l’Occident : on y trouvait laines flamandes, anglaises, espagnoles, soieries, cuirs, fourrures, épices, bois précieux, orfèvrerie.

les foires d’aujourd’hui

Pendant la période d’après-guerre, beaucoup de villes de France revoient fleurir le concept de foire exposition. C’est en 1965 que l’Association Foire de Champagne relance la foire de Troyes en conservant le nom de « Foires de Champagne » faisant référence au phénomène des foires du moyen-âge.
En 2008, le Parc des Expositions de Troyes fait l’objet de grands travaux avec notamment la construction d’une halle polyvalente de 3300 m², baptisée « Le Cube ».

Bienvenue aux Foires de Champagne !

La Foire de Troyes, appelée plus populairement « foire de champ » est un rendez-vous convivial et commercial attendu dans l’Aube, elle attire chaque année 45000 visiteurs.

La Foire de Champagne Troyes programme également des concerts et animations.

SUIVEZ-NOUS !